Marionnettes et compagnie !

Publié le par Isabelle

Le petit théâtre de Guignol (photo Pinterest)

Le petit théâtre de Guignol (photo Pinterest)

" Allez, debout les chats ! "ai-je dit en bousculant les pachas qui pesaient sur mes pieds au bout du lit.

Qu'est-ce qu'ils sont lourds, tous les trois sur l'édredon !

Ils se sont étirés, ont baillé, se sont étirés à nouveau, et m'ont regardé d'un oeil un peu grincheux, parce que je les avais réveillés.

Oui mais il fait jour, le ciel est encore gris, c'est vrai, mais je sens l'odeur du printemps qui s'approche à petits pas pressés, avec dans sa musette les trilles matinales des oiseaux, les rayons de soleil clairs de l'après-midi, de la brise fraîche et parfumée enfin...

Une merveille après ce long, si long et si triste hiver !

Alors oui, j'ai peu bousculé les minous paresseux, mais ils ne m'en ont pas voulu longtemps, car au petit déjeuner eux aussi ont droit qui à ses croquettes, qui, sa pâtée spéciale, qui, l'aumône d'une lichette de beurre sur le bord de la table.

Et puis, j'ai entendu le son familier des petites griffes sur le pied de ma chaise...

" Youhou ! Tu m'attrapes, s'il-te-plait ? m'a lancé ma souris depuis le sol de la cuisine.

-Hop, je te tiens ! Je l'ai prise dans ma main et posée sur mon épaule, comme d'habitude au petit déjeuner. Comment vas-tu ce matin, ma souris verte ?

-Ah, ze suis pressée, ze vais voir mes cousines Tartine et tartelette à Lyon, elles m'ont invitée au Guignol.

-Quelle chance ! me suis-je exclamée, toute surprise. Tu vas bien t'amuser, alors.

-Ben, ze sais pas, murmura ma souris. Elle baissa son petit museau qui devint tout marron ( je vous précise que lorsque ma souris "rougit", et bien, cela forme du marron, on apprend ça à l'école, n'est-ce-pas?) Elle tripota ses moustaches, l'air un peu gênée et me demanda :

-C'est quoi, le "Guignol" ?

-Oh c'est très chouette ! C'est un petit théâtre pour les enfants, qu'on joue beaucoup à Lyon où il a été créé. Il y a deux personnages principaux :Guignol, qui a un bâton et qui tape sur les méchants que les enfants du public lui désignent, et Gnâfron, un drôle de bonhomme au nez rouge qui fait des bêtises. Guignol parle aux enfants depuis la scène, et ils lui répondent en criant, c'est très amusant, on rit beaucoup tu verras ! D'ailleurs, je me demande si ce n'est pas à cause de ça qu'on dit "faire le guignol" ?..."

Je m'interrogeai, songeuse, en beurrant mon deuxième toast pendant que ma souris finissait d'un trait sa minuscule tasse de chocolat chaud. 

"-Bon, z'y vais vite, ze te raconterai ce soir comment c'était !"

Et ma souris filât dans son appartement personnel, par le trou entre la commode de la cuisine et le mur, sûrement pour prendre sa petit bourse de velours et se mettre du rose aux joues.

 

L'entrée de l'appartement de ma souris dans la cuisine...( Framboise, la voisine souris sur la photo...)

L'entrée de l'appartement de ma souris dans la cuisine...( Framboise, la voisine souris sur la photo...)

C'est qu'il faut être belle pour l'occasion tout de même, on ne va pas tous les jours se promener avec ses cousines au petit théâtre de Guignol à Lyon !

Et regardez un peu comme c'est beau...

En plus, lorsqu'on y est, on peut sentir la brise dans les feuillages des grands arbres alentours, l'odeur délicieusement caramélisée des pop corns, des chichis, de la barbe à papa...Miam, tant de bons souvenirs d'enfance et de vacances !

Au théâtre de Guignol dans le vieux Lyon

Au théâtre de Guignol dans le vieux Lyon

Le petit théâtre de Guignol du Parc de la Tête d'or

Le petit théâtre de Guignol du Parc de la Tête d'or

Après le départ de ma souris, je me suis souvenue de l'aventure que j'ai menée dans la classe de maternelle où j'ai travaillé pendant le grand voyage de ma souris (il faut bien s'occuper quand on est seul) ...

A cette époque, j'ai fabriqué pour la classe mixte des petites et moyennes sections un théâtre miniature, sous l'oeil très attentif et surtout trèèèès impatient des enfants qui mouraient d'envie de s'en servir !

Pas si miniature que ça notre théâtre d'ailleurs, puisque les enfants pouvaient tenir à trois derrière pour manipuler les marionnettes. Chaque fois que je travaillais sur ce projet, les petits restaient derrière moi (ou dans mes pattes !) à m'observer, me posant mille questions et imaginant ce qu'ils feraient de leur jouet géant. Ce n'est pas peu dire que le jour de l'inauguration fut très joyeux et réussi. Avec les maîtresses, nous leur avons joué des histoires, dont l'une était "Roule galette", et si je me souviens bien, nos voix étaient accompagnées d'effets sonores et musicaux du plus bel effet, quels bons moments !

J'avais fabriqué également des décors peints, des marionnettes en carton noir sur des baguettes et un écran de papier transparent pour créer un théâtre d'ombres chinoises.

Bref, ce fut une période très agréable, et j'espère que toute l'école en a gardé d'aussi bons souvenirs que moi !

Pour vous qui n'étiez pas présents, voici quelques photos du petit théâtre de la maternelle du Grand Serre, dites-moi ce que vous pensez du résultat, si le coeur vous en dit...

Motif du rabat de droite du théâtre articulé.

Motif du rabat de droite du théâtre articulé.

Motif du rabat de gauche.

Motif du rabat de gauche.

Panneau central de près.

Panneau central de près.

Le petit théâtre articulé de dos.

Le petit théâtre articulé de dos.

Panneau central ouvert avec décor peint en arrière plan.

Panneau central ouvert avec décor peint en arrière plan.

Le petit théâtre de face en entier.

Le petit théâtre de face en entier.

La séance de théâtre d'ombres...

La séance de théâtre d'ombres...

Coucou, c'est moi dans mon théâtre pour l'inauguration !

Coucou, c'est moi dans mon théâtre pour l'inauguration !

L'article des enfants à propos de leur théâtre tout neuf !

L'article des enfants à propos de leur théâtre tout neuf !

 Le soir venu, j'ai vu ma souris rentrer, hilare, les moustaches pleines du sucre rose d'une pomme d'amour, sans doute, avec une grosse bosse qui déformait sa jolie petite bourse de velours...

"Alors ma belle, lui ai-je demandé, tu t'es bien amusée?

-Ca oui, alors ! Qu'est-ce qu'on a rigolé, pffff ! Elle est partie d'un grand rire de souris (mais ça ne fait jamais qu'un tout petit rire très joli, comme elle est minuscule) en tapotant son sac.

-Et regarde ce que z'ai asseté comme souvenir au bazar des souris...Là-dessus, elle a tiré de sa bourse devenue énorme, un petit nez rouge et un gourdin miniature !

-Ah ! Avec ça, ze vais faire comme Guignol : maintenant, ze vais rosser tous les méssants et les vilains qui voudront m'embêter !"

Elle a enfilé l'élastique du nez rouge derrière ses oreilles, puis elle a levé son petit gourdin en faisant mine de m'attaquer.

"Eh ?! Je ne suis pas un méchant, moi ! ai-je protesté. 

-Tant pis, z'ai trop envie de l'essayer!" a-t'elle crié en riant et en faisant mine de me poursuivre dans la cuisine.

Heureusement que mes jambes sont plus grandes que les siennes, parce que la coquine m'a quand même obligée à faire quelques tours de tables effrénés, croyez-moi !

En tout cas, notre spectacle improvisé a beaucoup amusé les chats que nos cris avaient attirés.

Alors, les enfants, si vous en avez l'occasion, je vous en prie, allez voir Guignol au théâtre, ou commencez tout simplement à jouer aux marionnettes, je vous assure que c'est trèèèès amusant...

Isabelle et  la souris verte.

PS : cet article est tout spécialement dédié à ma nièce Lola, avec toute mon affection...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article